Le stockage d’effluent vinicole

Vous êtes viticulteur ? Vous devez savoir que les effluents peuvent être dangereux pour l’environnement ? Si ce n’est pas encore fait, il vous faudra choisir un moyen de stockage. Libre à vous de choisir une citerne fermée ou ouverte, tant que vous stockez correctement vos effluents ! Prêt à en savoir plus ? Alors, c’est parti !

Un effluent vinicole : rappel

Si vous êtes sur cet article, vous devez certainement savoir ce qu’est un effluent vinicole. Si ce n’est pas le cas, nous allons vous faire un petit rappel avant de passer aux différentes manières de les stocker.
Un effluent vinicole est un produit rejeté, provenant en général du raisin ou du vin. Les effluents vinicoles sont néfastes pour l’environnement. En effet, il s’agit de molécules organiques qui peuvent causer des dommages aux différents cours d’eau, dans lesquels ils sont déversés. C’est pour cette raison que les effluents vinicoles doivent être stocker.

Stockage dans un bassin ouvert

La manière la plus économique de stocker les effluents vinicoles provenant de vos cultures est de créer un bassin à ciel ouvert. Cependant, le bassin ouvert présente un inconvénient de taille : l’odeur. Si vous êtes dans une zone rurale, mais qu’il n’y a aucun habitant à perte de vue, cela ne dérangera que vous. Mais si, dans le cas contraire, votre bassin se trouve à côté d’une zone habitée, les résidents pourraient ne pas apprécier l’odeur. Faites donc attention à l’endroit où vous placez votre bassin ouvert. Notons également que si votre bassin est équipé d’un aérateur, il pourrait aussi y avoir des nuisances sonores.
Vous avez tout étudié et vous êtes certain de ne déranger personne. C’est tout à votre honneur. Néanmoins, vous devez faire attention à ce qu’aucun animal ou être vivant ne tombe dedans. De ce fait, il vous faudra prendre des mesures de sécurité.

Stockage dans un bassin fermé

Mais vous pouvez également opter pour un bassin fermé. Cela évitera, dans un premier temps, les odeurs et les nuisances sonores, ce qui est un réel avantage. Notons également que placer ce type de bassin est plus facile. En effet, une partie est enterrée dans le sol. De ce fait, le bassin est moins volumineux qu’un bassin ouvert.
Cependant, les bassins fermés possèdent également un inconvénient. De temps à autre, il vous faudra nettoyer votre bassin. Il faudra respecter des règles et un protocole strict pour éviter d’être asphyxié ou de voir son bassin exploser.
Si vous trouvez qu’un bassin fermé n’est pas esthétique à proximité de vos plantations vinicoles, pourquoi ne pas opter pour une citerne souple ? En effet, cela peut également être une troisième option à prendre en compte.

Pour conclure, que ce soit un bassin fermé ou ouvert, vous aurez des contraintes. Pour l’un des nuisances odorantes et sonores et pour l’autre un protocole à suivre pour nettoyer le bassin. Néanmoins, lorsque vous produisez du vin, il est important d’investir dans ce genre de citerne pour ne pas polluer les cours d’eau à proximité.