Stockage de l’eau pour une base de vie

Vous vous êtes souvent demandé comment les ouvriers faisaient pour avoir l’eau ? Vous êtes vous-même ouvrier ou employé d’une entreprise de BTP et vous souhaitez découvrir les différents types de stockage de l’eau pour vos futurs chantiers ? Vous êtes au bon endroit !

 

 

Qu’est-ce qu’une base de vie ?

La base de vie d’un chantier, aussi appelé cantonnement de chantier, est l’endroit où la vie du chantier se passe. En effet, c’est là que les ouvriers trouvent les vestiaires, les douches, les toilettes ou encore les bureaux des conducteurs de travaux.
De ce fait, la base de vie doit donc être adaptée, comme si les équipes du chantier étaient dans les locaux de l’entreprise. Ces bâtiments sont souvent fabriqués en tôle. Il va de soi que pour avoir l’eau courante, notamment dans les douches et les toilettes, il faut un réservoir d’eau. Ou du moins, il faut que les bâtiments de la base de vie soient reliés à l’eau courante.

Les containers aménagés

L’une des solutions, souvent envisagée, par les entreprises du BTP est de mettre en place des containers aménagés. A l’intérieur de ces derniers, il est possible de trouver différents raccordements. C’est à partir de cette pièce que sont gérées les différentes consommations d’eau et d’électricité.
Dans un container aménagé, il est possible de trouver des cuves d’eau. Celles-ci sont reliées directement aux douches et aux toilettes. Mais également aux différents éviers, s’il y en a plusieurs. Il y a également des raccordements pour les eaux usées aussi.
Il est important de noter que dans ces containers aménagés, l’eau provient d’une même station. En effet, il n’est pas possible d’avoir des raccords allant vers d’autres stations d’eau. Il est donc plus facile pour les installateurs, de mettre le container aménagé en fonctionnement.

 

Pourquoi opter pour une citerne souple ?

Pour vos chantiers, vous pouvez également utiliser des citernes souples. Et l’un des premiers avantages que cela procure est que votre citerne se trouve à l’extérieur des bâtiments. En d’autres termes, vous n’aurez pas besoin de payer un container en plus pour faire les raccordements d’eau.
Notons également que la citerne souple a plusieurs missions au sein d’un même chantier :

  • C’est un récupérateur d’eau de pluie, mais elle peut également récupérer l’eau potable. Cela peut entrer directement dans la viabilisation de la base de vie, c’est qui est un réel avantage.
  • Si cette citerne n’est pas reliée au réseau, elle peut aussi récupérer les eaux usées.
  • Notons également qu’une citerne souple, sur un chantier, réagit très bien face aux différents changements climatiques, mais également aux températures extrêmes.
  • Le dernier avantage est qu’elle peut stocker un grand nombre d’eaux usées et non-usées. En effet, les citernes souples peuvent contenir jusqu’à 2000 m3 d’eau.

 

 

En conclusion, vous avez deux choix possibles pour assurer la viabilité d’une base de vie. Ce sera à vous ou votre entreprise, de déterminer quel système est le mieux. Inutile de préciser que tout dépendre du côté pratique du produit, mais également du budget que l’entreprise est prête à alloué.